Emploi Jeunesse vous informe que son lieu de socialisation Info Jarry’V organise un LAVE AUTO BÉNÉFICE afin de récolter des fonds pour ainsi :

  • proposer encore plus d’activités aux jeunes adultes;
  • redécorer le nouveau studio de musique qui est en cours de rénovation;
  • amorcer son projet de boîtes alimentaires.

Alors nous vous attendons nombreux le JEUDI 13 JUILLET 2017 de 09h00 à 17h00 au 211, Jarry Est.

  • 6 $ le lavage extérieur
  • 6$ le nettoyage intérieur ( aspirateur et poussière)
  • 10$ pour le lavage extérieur et intérieur

Rafraîchissement et collation seront possibles sur place

À bientôt

|Non classé|Commentaires fermés sur LAVE AUTO BÉNÉFICE

L’équipe d’Emploi Jeunesse est fière de vous présenter Diane, la nouvelle animatrice culturelle en charge du projet concerté Info Jarry’V. Diane a un bagage culturel intéressant et pratique de  nombreux sports. Elle a également pas mal voyagé et  est très sympathique !!!

Envie de faire de la musique ? De participer à un tournoi sportif d’été ? De nous aider à organiser notre concours de rap ? Viens  rencontrer Diane du mercredi au vendredi de 13h00 à 20h00.

Pour la contacter, tu peux appeler ou texter au : (438) 998-7096 ou lui laisser un message sur la page Facebook d’Info Jarry’V.

Bienvenue à toi Diane !!

|Non classé|Commentaires fermés sur Bienvenue à Diane , nouvelle animatrice culturelle et chargée du projet INFO JARRY V

Info Jarry’V est un projet  qui a ouvert ses portes en avril 2016. Sa mission  principale est de permettre aux jeunes-adultes (18-30 ans) de se rencontrer, se former et bâtir des projets ensemble en fonction de leurs envies et leur imagination ! Info Jarry V veut en effet donner le pouvoir d’agir aux jeunes !

Missions :

  • Organiser des activités et/ou ateliers en collaboration avec des jeunes du  quartier
  • Développer, promouvoir Info Jarry’V et entretenir les liens avec les partenaires
  • Gérer les bénévoles
  • Être en mesure de conseiller, aider voire référer un jeune dans son besoin
  • Participer au recrutement des participants
  • Siéger aux tables jeunesses du quartier

Profil recherché :

  • Expérience en intervention / milieu jeunesse ATOUT
  • Connaissance du quartier et organismes de Villeray / ATOUT
  • Facilité à interagir avec un public pluridisciplinaire
  • Avoir de l’intérêt pour les arts, la culture et le sport ATOUT
  • Autonomie et prise d’initiative
  • Aisance écrit – oral

Emploi Saisonnier
Été 2017
Début : le plus tôt possible
Salaire : 18,60$/heure

Condition : avoir été étudiant à temps plein durant l’année 2016-2017 et avoir 30 ans ou moins ( emploi subventionné par Carrière été d’Emploi Québec)

Faites parvenir votre cv accompagné d’une lettre de présentation à Ludovic Fermely, Coordonnateur de projets,  à ludovic@emploi-jeunesse.org
Seules les candidatures retenues seront convoquées.

Tu cherches une formation qui te permettra d’accéder au marché du travail rapidement ?

Le projet IMPACT est fait pour toi !

Né à l’issue de la collaboration entre la Commission Scolaire de la Pointe de l’Île et l’organisme Emploi Jeunesse, IMPACT te propose de t’accompagner et te former au  » DEP OPÉRATIONS D’ÉQUIPEMENTS DE PRODUCTION »

  • Formation en classe et en entreprise
  • Secteur en demande et salaire compétitif
  • Possibilité de compléter ton secondaire
  • Accompagnement pour le placement en emploi
  • Aide financière disponible

 

Le projet IMPACT est pour toi si:

-tu aimerais accéder au marché du travail, mais que tu n’as pas de formation;
-tu crois que tu n’as pas les préalables nécessaires pour accéder à une formation professionnelle;
-tu as eu 16 ans avant le 30 juin 2017.

 

Pour plus d’informations, contactez Rosalie au (514) 495-6571 poste 224

Depuis avril 2015, Emploi Jeunesse s’est lancé dans la mise en place d’un projet d’accompagnement spécialisé répondant à plusieurs besoins notables et spécifiquement liés à l’immigration :

  • Connaissance du marché du travail québécois;
  • Identification des ressources favorisant l’intégration en emploi;
  • Ajustement des outils de recherche d’emploi;
  • Maximisation de l’utilisation du permis de travail;
  • Stratégies de recherche d’emploi adaptées aux champs d’intérêts professionnels;
  • Développement du réseau de contact.

La valeur ajoutée mise de l’avant par Emploi Jeunesse tient en sa double expertise, à la fois française et québécoise, en sa compréhension de la réalité immigrante et en son approche personnalisée et humaniste.

dernier version pub PVT

Pour savoir plus sur le service et le tarif, veuillez consulter : Détail des services et tarifs

Pour voir l’affiche en format PDF, veuillez cliquer sur le lien suivant: PVT-JEUNE PRO-VISA ETUDIANT

|Non classé|Commentaires fermés sur Savez-vous que nous avons des services pour PVT, Jeune pro et Visa étudiant?

TOUCHANT, INSPIRANT, SUCCÈS! Voici les trois mots qui décrivent bien la soirée reconnaissance de la persévérance scolaire qui avait lieu le jeudi 18 février 2016 à Emploi Jeunesse.

Remerciements sincères aux personnes ayant partagé leur témoignage de persévérance lors de la soirée soit; Marie-Claude, Carole, Shelone, Emmanuel, Marie-Hélène et Xavier. Vos parcours sont inspirants et vous pouvez en être fier!

Également, Emploi Jeunesse tient à remercier;

M. George Tsantrizos, attaché politique de Laurier-Dorion,

Mme Roxanna Kibzey et Mme Laurence Durand, adjointes de circonscription de M. Justin Trudeau,

Les étudiants de l’école Sainte-Croix, accompagnés de Mme Hélène Goetz et Johanne Bougaud, enseignantes,

M. Emmanuel Chabot, superviseur aux opérations chez Groupe St-Hubert,

Et merci aux jeunes d’Emploi Jeunesse, spécialement à ceux qui ont collaboré au succès de cet évènement.

 

Nous avons pu faire tirer des prix de présence grâce aux commanditaires suivants: la caisse Desjardins de la Cité-du-Nord, Mademoiselle Bonbons, le YMCA Hochelaga-Maisonneuve et la rôtisserie St-Hubert de la Gare Windsor.

 

Vous trouverez l’ensemble des photos sur nos réseaux sociaux! Suivez-nous! 

 Groupe 2

|Non classé|Commentaires fermés sur Soirée Reconnaissance de la Persévérance Scolaire

Le projet Info Jarry’V qui devrait ouvrir ses portes en avril 2016 a pour but de créer un lieu de socialisation réservé aux jeunes adultes. Ce projet d’envergure a en réalité trois grandes orientations :

– Créer un lieu de rencontre, de partage et de solidarité pour les jeunes. Le but étant de lutter contre l’exclusion sociale, permettre le réseautage et le mentorat de jeunes par d’autres jeunes.

– Créer un comité jeunesse : ici, nous voulons aider les jeunes à développer leur côté entrepreneuriat. Nous voulons ici les aider à créer leurs propres projets et les initier à participer à la vie sociétale/citoyenne.

– Être un lieu d’informations et de référencement afin que les jeunes qui se posent des question puissent être redirigées vers les bonnes ressources !

Afin de pouvoir mener à bien ce merveilleux projet, il nous faut du financement ( toujours toujours une question d’argent ! ) alors si vous avez foi en ce projet et en la jeunesse de nos quartiers, participez à cette cagnotte !!

Voici le lien: https://www.leetchi.com/c/projets-de-info-jarryv

Le plus important n’est pas le montant donné mais le fait que vous nous souteniez !

Et attention, les dons ne peuvent se faire qu’en euros alors un petit travail de conversion sera à faire pour éviter les mauvaises surprises 😉 

MERCI D’AVANCE 

PS : Les paiements sont sécurisés.

|Non classé|Commentaires fermés sur Soutenez Info Jarry’V

Emploi Jeunesse vous invite à l’atelier de formation sur le réseautage! Découvrez comment élargir votre réseau professionnel de manière stratégique et efficiente!
Quand? le 21 janvier 2016 de 16h00 à 19h00. Appelle-nous pour plus d’informations 514-495-6571

2016-01-21

|Non classé|Commentaires fermés sur Formation sur le réseautage

Emploi Jeunesse 16-25 Inc est à la recherche d’une personne pour assumer le poste de Direction générale par intérim pour un congé de maternité.

Emploi Jeunesse, un organisme en employabilité depuis 30 ans, accompagne les jeunes adultes de 18 à 30 ans. Son équipe de conseillers spécialisés appuie et guide chaque année 250 jeunes dans leurs démarches de recherche d’emploi ou de retour aux études.

E.J. est un vecteur de changement profond et durable dans la vie d’innombrables jeunes. Grâce à notre soutien et à notre accompagnement, ils découvrent leurs compétences, forces et valeurs qui les incitent à prendre en main leur situation.Nous avons démontré notre efficacité dans le recrutement et l’encadrement des jeunes. Nous travaillons maintenant avec des partenaires à la création de nouveaux projets afin d’aider 2 fois plus de jeunes.

Emploi Jeunesse offre plusieurs programmes dont:

  • Service d’aide à l’emploi
  • Jeunes en action
  • Mon stage/Mon Emploi

Description du poste:

Planifier, organiser, diriger et contrôler les activités de l’organisme. La directrice ou le directeur général par intérim prépare, administre, gère les budgets, met en œuvre des programmes et des services visant à promouvoir la formation professionnelle, l’employabilité et l’intégration en emploi. En collaboration avec l’équipe de 7 professionnels, elle ou il assure le développement de l’organisme en proposant des nouveaux projets et en offrant une grande diversité d’activités afin de satisfaire les besoins de la clientèle et d’assurer le bon fonctionnement de l’établissement. Elle ou il s’assure que les méthodes de travail sont favorables à l’application des programmes et des directives de l’organisme.

Responsabilités principales :

  • Gère les programmes en cours
  • Conçoit et recommande des nouveaux projets.
  • Initie, fait la promotion et négocie le financement des projets après des bailleurs de fonds.
  • Accompagne le personnel dans la résolution des principales difficultés d’ordre administratif ou technique
  • Embauche et évalue le personnel
  • Encadre le personnel
  • Planifie, administre et gère le budget général de l’organisme
  • Assure le bon déroulement des activités de l’organisme en déterminant les méthodes de travail les plus favorables.
  • Vérifie le résultat des différents projets et veille à l’application des normes des bailleurs de fonds.
  • Rédige des rapports et des documents d’information concernant l’organisme.
  • Négocie des services professionnels avec des spécialistes, des conseillers techniques et divers organismes.
  • Prépare et participe au conseil d’administration.
  • Représente l’organisme dans différents conseils d’administration et table de concertation.
  • Participe à différents comités traitant de dossiers qui concernent l’organisme

Exigences

  • Détenir un baccalauréat en administration, option ressources humaines ou autre discipline connexe
  • Posséder 7 ans d’expérience dont au moins 2 ans en gestion d’organisme connexe.
  • Avoir démontré ses capacités à recruter, développer et mobiliser des ressources humaines, et à mettre en place des conditions facilitant le changement et la réalisation d’objectifs.
  • Expérience dans le milieu communautaire
  • Expertise dans l’élaboration de nouveaux développements
  • Expertise de l’employabilité
  • Expertise de travail avec les jeunes

Compétences clés

  • Leadership et sens de l’organisation
  • Autonomie, créativité et initiative
  • Capacité d’analyse et de synthèse
  • Capacité de prendre des décisions
  • Capacité de travailler en partenariat
  • Capacité de travailler avec un conseil d’administration
  • Capacité d’encadrer une équipe de travail
  • Habileté à résoudre des problèmes
  • Habileté dans la planification d’activités
  • Bon communicateur
  • Bonne gestion du stress et habileté en gestion du changement
  • Habile négociateur
  • Bonne connaissance des logiciels appropriés : Microsoft Office, Simple Comptable, Acomba.

Traitement et conditions de travail :
La rémunération et les avantages sociaux sont conformes aux politiques applicables.
Assurances collectives après 3 mois. 8% de vacances annuelles. Jours de maladie.
Poste de 35 heures /semaine du lundi au vendredi.
Remplacement d’un congé de maternité : de novembre 2015 à octobre 2016

Faites parvenir un curriculum vitae accompagné d’une lettre de motivation au plus tard : 02 octobre 2015 à Madame Francine Lauzon, présidente :
francine@francinelauzon.com
Entrée en fonction : Novembre 2015

|Non classé|Commentaires fermés sur Concours – Directrice générale par intérim – Directeur général par intérim

Par Marie-Hélène Legault

Ça y est! Vous avez décidé de vous lancer dans la recherche d’un nouvel emploi? Votre carrière actuelle ne vous satisfait plus? Un changement de cap s’impose? Ou encore… Vous vous relevez tranquillement d’un licenciement? Cela fait un bout de temps que vous êtes éloigné du marché du travail et c’est maintenant que vous comptez vous y replonger? Félicitations! Déjà, ça prend une bonne dose de courage pour faire le premier pas et décider d’avancer dans cette direction!

Bon. Maintenant que le premier pas est fait… Où pose-t-on le pied ensuite? À quelle porte doit-on frapper? Qu’est-ce qu’on doit faire exactement? Par où commencer? Ce serait bête de se tromper! Ouuuf… Vous conviendrez avec moi qu’il est facile de s’égarer dans le merveilleux monde de la recherche d’emploi. La bonne nouvelle? Vous n’avez pas à quitter la maison à la première heure demain matin, 50 CV en main, les papillons au ventre pensant aux nombres de kilomètres que vous aurez à parcourir à un rythme effréné afin d’être bien certain que tous les employeurs du coin seront au courant que vous êtes maintenant disponible… Déjà, je vous sens essoufflé. Blague à part, vous aurez à travailler fort oui, mais intelligemment!

Il n’existe pas de recette miracle associée à la recherche d’emploi, mais il y a bien quelques étapes charnières à respecter si l’on veut s’assurer de faire le bon choix. La meilleure manière d’éviter de se retrouver dans un emploi qui nous déplait et que l’on voudra abandonner au bout de deux semaines, c’est de prendre le temps de réfléchir à ce que l’on veut vraiment, à ce qui correspond à nos intérêts, ainsi qu’a nos besoins réels. Le bilan de compétence représente l’une des démarches qui favorisera cette réflexion et vous permettra du même coup d’adopter un regard nouveau sur vos expériences passées et les savoirs que vous en avez tirés.

Ainsi, avant même de se lancer dans la rédaction du CV ou dans l’épluchage d’offres d’emploi, ça vaut le coup de s’assoir et de mettre sur papier les expériences que l’on a vécues dans le passé. C’est bien le moment où vous pouvez vous lâcher! Plus tard, lorsque viendra le temps de rédiger le CV, on privilégiera la concision, mais maintenant, ce que l’on cherche à faire, c’est d’abord un inventaire, une liste, plusieurs listes, un remue-méninge, ensuite une mise en commun de vos réflexions et de vos motivations. L’objectif, à ce stade-ci du processus de recherche d’emploi, est de constituer votre « magasin » de compétences.

Plus qu’une liste… Un outil de réflexion!

Il faut bien comprendre que le bilan de compétences ne se réduit pas à l’exercice de correspondance entre l’identification de vos compétences et les exigences du poste qui vous serait accessible. Il représente plutôt une démarche réflexive favorisant la compréhension que vous ferez de votre parcours, ainsi que votre mise en action, vers une réinsertion sur le marché du travail, une réorientation, une adaptation professionnelle ou encore une réinsertion professionnelle rapide.

Réfléchir sur quoi au juste?

Bien que la démarche semble aride et longue, n’oubliez pas qu’une fois complétée le reste semblera beaucoup plus clair. Ça vous demandera de la réflexion, mais avouons-le, si vous avez décidé de changer de carrière, de vous investir dans un nouvel emploi, avec de nouvelles responsabilités, de nouveaux collègues, bien du nouveau quoi! Ça vaut bien le coup de réfléchir un moment à la direction que vous voulez prendre, vous ne croyez pas?!

Parlons pratico-pratique… Il existe plusieurs formes, approches et types de démarche liés à l’outil que représente le bilan de compétences. On peut le faire par soi-même, à l’aide d’un guide, en suivant des étapes, accompagné par un conseiller en emploi, un conseiller d’orientation ou encore en démarche de groupe comme l’on conçut Guylaine Michaud, Patricia Dionne et Ginette Beaulieu, conseillères d’orientation et auteures de l’ouvrage « Le bilan de compétences : Regards croisés entre la théorie et la pratique ». Bref… Des ressources, il y en a! Reste qu’elles proposent toutes une formule de base qu’il vous est proposé d’explorer ici. Voyons enfin de quoi ce fameux bilan sera constitué.

L’outil devrait généralement prendre la forme d’un tableau présentant différentes catégories : « Emplois et stages », « Implications sociales », « Formations académiques », « Formation hors réseau scolaire, continue, sur mesure, etc. », « Activités récréatives », « Expériences particulières (voyage, échange, compétition, organisation d’une activité, week-end de croissance, etc.) », « Prix et distinctions ». Sous chacune des catégories, vous devriez pouvoir inscrire les expériences que vous avez réalisées. Ça ne s’arrête pas là… À chacune de ces expériences devraient être associés des savoirs, savoir-faire et savoir-être. C’est ici que la réflexion devient un peu plus profonde. Les savoirs sont relatifs aux connaissances, les savoir-faire à la mise en application concrète de celle-ci, à la capacité d’exécution d’une tâche ou d’une technique alors que les savoir-être sont liés aux attitudes adoptées, à la personnalité, la façon d’être, de se comporter et d’entrer en relation avec autrui.

Et oui c’est permis d’aller chercher du côté de nos expériences extraprofessionnelles. Pensez aux stages que vous avez réalisés, à vos expériences de bénévolat, la fois où vous avez organisé une surprise-party mémorable pour l’anniversaire de vos parents, les cours de théâtre que vous avez suivis, vos formations complémentaires aussi! Tout ça, ça compte! Rappelez-vous que le but est de constituer votre magasin de compétences, dans lequel vous irez plus tard piger pour constituer votre CV, votre lettre de présentation et mettre en pratique votre habileté à mener un entretien d’embauche efficace.

Une fois votre magasin bien rempli, ce serait le moment d’extrapoler la réflexion en réfléchissant par exemple à ce que vous avez aimé et moins aimé dans vos expériences professionnelles et personnelles passées. Pensez également aux choses dont vous êtes fiers, à ce que vous avez appris sur vous-même en les réalisant. Cet exercice vous permettra à la fois d’identifier vos forces, vos acquis et de déterminer les points sur lesquels vous voulez travailler dans les prochains mois, voir années.

Qui décide d’entreprendre un bilan de compétences et pourquoi?

Dans les faits, tous les adultes en emploi ou à la recherche d’un emploi sont susceptibles de recourir au bilan de compétences au cours de leur carrière professionnelle (Michaud, Dionne et Beaulieu, 2007). Pourquoi un public aussi large? Tout simplement parce que l’environnement externe et interne aux organisations et les réalités multiples du marché du travail n’épargnent personne. Tous les membres de la population active de la société peuvent un jour ou l’autre en ressentir les effets et devoir s’y ajuster. Les clients qui consultent pour effectuer une démarche de bilan de compétences sont « confrontés à la précarité des emplois et à l’exigence de s’orienter et de se former tout au long de leur vie pour éviter l’exclusion professionnelle » (Michaud, Dionne et Beaulieu, 2007). Ce sont donc entre autres les travailleurs expérimentés qui sont aujourd’hui retenus plus longtemps en poste dû au manque de relève et les travailleurs qui ressentent un effet de plafonnement au travail qui bénéficie aujourd’hui de la démarche de bilan de compétences. Les individus qui ont perdu leur travail pour cause de compression économique ou autre et ceux qui souhaiteraient bien gravir les échelons de l’organisation pour laquelle ils travaillent comptent également parmi ceux qui entreprennent ce genre de démarche. « D’autres sont intéressés à entreprendre une démarche de bilan pour mieux connaître leurs compétences, dans le but de favoriser leur adaptation aux exigences du marché du travail et de devenir proactifs dans leur cheminement de carrière » (Michaud, Dionne et Beaulieu, 2007).

Qu’est-ce que ça donne ?

Nous l’avons mentionné plus haut, l’exercice mental que représente le bilan de compétences permettra à toute personne qui s’y prête de constituer un éventail impressionnant et détaillé des forces, des aptitudes, des qualités professionnelles et des compétences qu’elle a acquise à travers ses expériences autant professionnelles que personnelles. Mais les avantages vont au-delà de ça.
En ce prêtant à ce jeu, vous vous accorderez un espace, un temps pour exprimer votre inconfort, vos craintes face aux événements qui vous bousculent, vos rêves aussi. Un temps pour réfléchir aux éléments qui ont motivé vos choix. Un temps pour mettre sur papier vos réalisations et constater l’ampleur des raisons pour lesquelles vous devriez recouvrer un sentiment d’efficacité personnelle ou tout simplement, être fier de vous.
D’une telle expérience résultera, la formulation de questionnements, de prises de conscience, de réflexions liées aux choix personnels et professionnels effectués jusqu’ici. De ces réflexions, naissant d’un regard approfondi sur votre passé, pourront ensuite se dégager de nouvelles idées quant à la suite de votre carrière. Il devrait être plus aisé de vous projeter dans l’avenir, de vous voir ailleurs, de considérer vos acquis, de vous les approprier et de pouvoir en parler à ceux qui ont justement besoin de vos forces!
Au final, vous serez assurément bien moins embêté de savoir quoi mettre à l’intérieur de votre CV une fois que vous aurez effectué un bilan de compétences. Vous serez également plus apte à vous présenter en entrevue, à faire la démonstration de vos forces devant l’employeur puisque celles-ci seront fraîches dans votre mémoire. Vous y aurez déjà longuement réfléchi.
Et pour ceux qui croyaient ne pas retrouver grand-chose dans leur bilan, je suis prête à parier que vous serez surpris par l’étendue de vos compétences, et ce, peu importe votre âge et le nombre d’années d’expérience que vous avez sur le marché du travail.

Marie-Hélène Legault
Conseillère en emploi
Emploi Jeunesse

 

RÉFÉRENCES

Auclair, K. (2011). Avez-vous fait votre bilan de compétences? Récupéré le 28 avril 2015 de https://www.lesaffaires.com/blogues/kim-auclair/avez-vous-fait-votre-bilan-de-competences-/538942

Granger, S. (2015). L’importance de faire un bilan de compétences. Récupéré le 28 avril 2015 de http://matv.ca/montreal/matv-blogue/mes-articles/2015-03-18-l-importance-de-faire-un-bilan-de-carriere

Michaud, G., Dionne, P., Beaulieu, G. (2007). Le bilan de compétences : Regards croisés entre la théorie et la pratique. Québec : Septembre éditeur.

Nadon, C. (2014). Méthodes dynamiques de recherche d’emploi: Diaporama du cours CAR2620. Université du Québec à Montréal, Faculté des sciences de l’éducation.

Poulin, D. (2014). Validation des acquis, bilan de compétences et planification de carrière: Diaporama du cours CAR3330. Université du Québec à Montréal, Faculté des sciences de l’éducation.

|Non classé|Commentaires fermés sur Le bilan de compétences : une démarche gagnante pour les chercheurs d’emploi!